Actions éducatives, formation et diffusion

Collège au cinéma

A l’affiche

Les inscriptions Collège au cinéma pour l’édition 2018-19 sont en cours !
La programmation commune à tous les niveaux propose cette année trois films autour du double : La Mort aux trousses, Phantom Boy et Tomboy.
Que ce soit dans le cadre d’une méprise, d’un récit fantastique ou d’un jeu, le double est un motif qui permet aux cinéastes de déployer leur talent dans des registres très différents : policier avec La Mort aux trousses, fantastique avec Phantom Boy et réaliste avec Tomboy.


Retrouvez ci-dessous la fiche d’inscription à renvoyer le 14 juin dernier délai ainsi que le courrier de la DSDEN destiné aux principaux des collèges et le dossier descriptif.

Présentation du dispositif

Le dispositif national Collège au cinéma a été initié en 1989 par le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de l’Education nationale.

L’association Cinéma Public est missionnée depuis mai 2002 par le Conseil général du Val-de-Marne pour la mise en place et la coordination du dispositif Collège au cinéma dans son département.

Particularité du Val-de-Marne, le dispositif s’intègre dans les actions cinématographiques déjà en place dans le département, et tout particulièrement au Festival International de Films de Femmes de Créteil et au Festival Ciné Junior. En plus des 3 films proposés par le Centre National de la Cinématographie, les classes participent à l’un des festivals partenaires.

Le dispositif repose sur le volontariat des chefs d’établissement et des équipes enseignantes ; il s’inscrit dans le temps et le calendrier scolaires et fait partie intégrante du volet d’éducation artistique et culturelle du projet d’établissement. Les équipes pédagogiques veillent à établir des liens constructifs et réciproques entre le dispositif et les disciplines scolaires représentées, en évitant l’instrumentalisation de part et d’autre.

Les enseignants inscrits au dispositif bénéficient d’une formation de 3 jours. Ce stage de formation est organisé dans le cadre du Plan Académique de Formation et sa mise en œuvre est confiée à l’Association pour le Festival International de Films de Femmes (Créteil / AFIFF), en partenariat avec le Rectorat de Créteil et l’association Cinéma Public.

Collège au cinéma est une initiative du Conseil général du Val-de-Marne, menée en partenariat avec le Centre National de la Cinématographie, la DRAC Ile-de-France, le Rectorat de Créteil, l’Inspection Académique du Val-de-Marne, les salles de cinéma publiques et collèges volontaires du département.

Les films

Année 2017-2018}

1er trimestre
Gente de Bien (Franco Lolli) / tous niveaux
Le Havre (Aki Kaurismaki) / tous niveaux

2ème trimestre
Deux films dans les festivals partenaires : Festival Ciné Junior et Festival International de Films de Femmes

3ème trimestre
Adama (Simon Rouby) / tous niveaux Adama {JPEG}

Ressources pédagogiques

L’accompagnement

>> La formation des enseignants
Chaque année, les enseignants inscrits au dispositif sont invités à participer au stage de formation « Collège au cinéma en Val-de-Marne » qui propose pendant 3 jours une approche théorique et pratique du cinéma.

L’année dernière, le stage a eu lieu les 15, 17 et 18 novembre 2016 à la MAC, au MAC/VAL et à La Briqueterie.

Les pré-visionnages enseignants
Chaque année, les enseignants sont invités à voir ou revoir les films CNC au programme en préalable aux projections avec la classe. Ces projections sont suivies de l’intervention d’un professionnel, enseignant, critique ou encore ayant participé à la fabrication du film. Sont notamment intervenus lors de ces séances : Charlotte Garson (critique), Claire Childéric (chef opératrice), Mathieu Demy (comédien), Catherine Paillé (scénariste), Karim Canama (directeur de production), Jean-Michel Frodon (critique), Frédéric Bas (enseignant), Eugénio Renzi (critique), Zacharie Chasseriaud (comédien), Yann Dedet (monteur), Jean Denizot (réalisateur), Laurent Boileau (réalisateur)...

Les interventions en classe
Chaque classe accueille un professionnel du cinéma pendant 2 heures consécutives à deux reprises pendant l’année. C’est au professeur de contacter l’intervenant afin de décider de la date de l’intervention et de préciser son contenu.

>> L’évaluation du dispositif
Tous les ans, un bilan a lieu en fin d’année pour évaluer le fonctionnement du dispositif. Afin de préparer ce bilan, nous demandons aux enseignants de remplir des carnets de bord sur les films programmés.

Informations pratiques

Pour toute information, vous pouvez contacter Anne-Sophie Lepicard au 01 42 26 03 14 ou à collegeaucinema chez cinemapublic.org

Cartes de réduction
_Une carte de réduction est proposée à chaque élève et à chaque enseignant participant au dispositif. Cette carte est personnelle et nominative, valable une année dans tous les cinémas partenaires du dispositif, pour un tarif variant entre 2 € et 2,75 €.

Inscriptions 2017-18
_Les inscriptions sont closes.

Maternelles au cinéma

Présentation du dispositif

Maternelles et cinéma est un dispositif expérimental, conçu par l’association nationale Les enfants de cinéma qui s’adresse aux enseignants volontaires des classes de petite, moyenne et grande section.

En Val-de-Marne, Maternelles et cinéma est coordonné par les cinémas La Lucarne (Créteil), le Kosmos (Fontenay-sous-Bois) et l’association Cinéma Public.

//PROGRAMMATION 2018//
Trois films dans l’année, en salles de cinéma :

*1, 2, 3… Léon*
> Programme de 4 courts métrages
Détails ici

*Grenouilles et compagnie*
> Programme de 6 courts métrages
Détails ici

*Les contes chinois*
> Programme de 3 courts métrages
Détails ici

Les salles
La Lucarne (Créteil)
Les Palais (Créteil)
Les 3 Robespierre (Vitry-sur-Seine)
Le Cinéma Paul Eluard (Choisy-le-Roi)
Le Kosmos (Fontenay-sous-Bois)
Le Cinéma Le Vincennes (Vincennes)
Le Royal Palace (Nogent-sur-Marne)
Le Cinéma Le Forum (Boissy-Saint-Léger))
Le Luxy (Ivry-sur-Seine)
La Pléiade (Cachan)
Le Lido (Saint-Maur-des-Fossés)

L’accompagnement

Une pré-projection et une formation pour les enseignants est proposé au cinéma La Lucarne (Créteil) le16 décembre 2017 à 9h

Chacun de ses programmes de courts métrages est accompagné d’un dossier pédagogique qui permettra de mieux accompagner l’élève.
Pour 1, 2,3… Léon et Les contes chinois, les enseignants pourront trouver les ressources sur la plateforme numérique d’école et cinéma « Nanouk » (http://www.enfants-de-cinema.com/maternelle/Maternelle_et_cinema/Page_accueil_2.html).
Pour le programme Grenouilles et compagnie conçu par l’association Cinéma Public, le dossier pédagogique est en cours de réfaction et sera disponible sur le site de Cinéma Public.

Des ateliers pour les grandes sections se dérouleront à l’école à partir d’avril.

Journées de formation

2016 : Formation aux outils numériques utiles à l’action culturelle en salles de cinéma

Cette formation, organisée par l’association Cinéma Public, destinée aux professionnels des salles de cinéma s’est tenue les jeudi 8 et vendredi 9 septembre 2016 à l’Espace municipal Jean Vilar d’Arcueil. Elle a été menée par Laurent Callonnec.

Pour qui et pourquoi cette offre de formation :

L’action culturelle est une mission incontournable des salles de cinéma de proximité, pour se démarquer des autres propositions d’accès au cinéma (les cinémas de proximité se retrouvant en concurrence avec les pratiques domestiques et l’offre des lieux multiplexes). En effet, tout ce qui contribue à impliquer le spectateur au-delà du simple visionnement du film est recherché par ces salles, de sorte à fidéliser ou diversifier les publics (du cinéphile assidu au spectateur occasionnel, du jeune - voire très jeune - public aux seniors).

Il s’agit aussi, pour ces lieux, de pouvoir accompagner des films art-et-essai, fragiles par le manque de moyens du distributeur, ou par leur caractère formel inhabituel, ou bien encore par l’absence de relais média, et qui, de ce fait, se retrouvent avec un faible potentiel commercial.
C’est encore important dans l’accomplissement de leur mission dʼéducation à lʼimage (dispositifs nationaux dʼéducation artistique au cinéma, pendant et hors le temps scolaire, ainsi que des séances scolaires à la demande des enseignants), pour favoriser l’analyse filmique et apporter des compléments d’information au sujet du film.

Les outils numériques d’accompagnement de la projection du film sont devenus un support indispensable de l’action culturelle des salles, qu’il s’agisse de la création de DCP "Maison", ou bien de la diffusion de contenus alternatifs. Lʼéquipement numérique ouvre le domaine de la diffusion cinématographique, et celle de lʼéducation artistique au cinéma, aux « autres images », audiovisuelles et multimédia.

Grâce à la faculté de projeter tout type de source audiovisuelle (avec une souplesse de lecture : ralentit, arrêt sur image, zoom...), facilitée par l’usage du "scaler" et l’accès aux ressources techniques d’internet, lʼéquipement numérique des salles permet, par exemple, de projeter des extraits du film pour l’analyse de celui-ci, ou bien de présenter un documentaire en complément du film présenté, de projeter en direct l’intervention d’une personne ne pouvant être présente physiquement et de mettre en œuvre un échange à distance, entre cette personne et les spectateurs.

2017 : Formation sur le transport dématérialisé des films

La demie journée de formation organisée sur la dématérialisation se tient le mercredi 29 novembre 2017 de 9h30 à 12h30 au cinéma Le Kosmos à Fontenay-sous-Bois. Elle est animée par Laurent Callonnec, adjoint technique et administratif du Cinéma L’Ecran de Saint-Denis (93).

Cette formation vise à appréhender les enjeux et techniques du transport dématérialisé des films.

Qu’en est-il du contexte technique de base nécessaire à la mise en place de la dématérialisation :
- Réseaux informatique local et internet
- Exposé des propositions de prestataires en transport dématérialisé et perspectives futures de développement dans ce domaine
- Transformations pratiques et économiques qu’entraine le passage à ce type de transport dans une salle de cinéma

2018 : La question des films jeune public dits "difficiles"

Aujourd’hui les salles de cinéma et autres lieux de diffusion ont un rôle fondamental : celui de donner aux jeunes spectateurs des outils d’analyse indispensables à l’acquisition d’un regard critique. En proposant des films exigeants, parfois considérés comme « difficiles » de par les thématiques abordées, les prescripteurs (programmateurs, enseignants, …) peuvent être confrontés à des difficultés pour accompagner ces œuvres, pourtant essentielles dans la construction et l’émancipation des jeunes générations.

Pour faire avancer la réflexion et avant de partager une séance in vivo avec une classe de collégiens, Claudine Le Pallec Marand s’appuiera sur des exemples récents de films jeune public ainsi que des films inscrits dans les dispositifs d’éducation à l’image, parmi lesquels :

Demain et tous les autres jours (Noémie Lvovsky / Fiction / France / 2017)
I’m not a Witch (Rungano Nyoni / Fiction / Royaume-Uni, France, Zambie / 2017)
La Barbe à papa / Paper Moon (Peter Bogdanovich / Fiction / Etats-Unis / 1973)
Ma vie de courgette (Claude Barras / Animation / France / 2015)
Tomboy (Céline Sciamma / Fiction / France / 2011)

Déroulé de la journée de formation

9h30 : Accueil café

10h – 12h : Intervention de Claudine Le Pallec Marand : Qu’est-ce qu’un film « difficile » ?
Est-ce une œuvre qui effraie du fait des ombres de son scénario (par exemple, les évocations de la mort, de la maladie mentale…), de l’audace de sa forme (d’inspiration documentaire ou expérimentale) ou de l’actualité de son sujet (le racisme, l’homophobie, la misère économique…) ? Comment mieux comprendre les sentiments qui submergent les spectateurs en faisant appel aux outils propres au cinéma ?

12h30 – 14h : Déjeuner libre

14h – 16h45 : Séance in vivo : Comment mener un débat autour d’un sujet sensible avec des (pré)adolescents ?
Projection du film I’m not a Witch de Rungano Nyoni partagée avec des collégiens de Vitry-sur-Seine. La séance sera suivie d’un débat avec la classe mené par Claudine Le Pallec Marrand puis d’un retour sur ces échanges.

L’intervenante

Claudine Le Pallec Marand est une universitaire, chargée de cours en esthétique et en histoire du cinéma (Paris 8 Saint-Denis) et en atelier pratique d’écriture (Paris 3 Sorbonne Nouvelle). Elle est également programmatrice de cinéma, formatrice pour les enseignements des dispositifs nationaux de cinéma (École et cinéma, Collège au cinéma et Lycéens et Apprentis au cinéma) et animatrice de ciné-club (93 : Aubervilliers, La Courneuve – 94 : Kremlin-Bicêtre, Vitry-sur-Seine – 95 : Les Ulis). Dans le cadre du Festival Ciné Junior, elle accompagne chaque année une classe jury dans son parcours de découverte des longs métrages en compétition.

Informations pratiques

Jour de la formation :
Le mardi 29 mai 2018, de 9h30 à 16h45

Lieu de la formation :
3 Cinés Robespierre
19 avenue Robespierre
94400 Vitry-sur-Seine

Comment s’y rendre en transports en commun ?
Depuis Paris, deux possibilités :
- RER C arrêt Vitry-sur-Seine, puis bus 180 arrêt Hôtel de ville
- Métro 7 arrêt Villejuif - Louis Aragon, puis bus 180 arrêt Hôtel de ville

Prise en charge financière :
Formation prise en charge par Cinéma Public pour les salles du réseau val-de-marnais et du collectif Ciné Junior
Participation de 30 euros pour tout autre participant hors réseau.

Inscriptions :
Nombre de places limité. Inscriptions par ordre d’arrivée jusqu’au 25 mai.
S’adresser à Cécile Morin

Diffusion de programmes

Grenouilles et compagnie

A partir de 2 ans (conseillé pour les crèches et maternelles)
Animation - Durée du programme : 30 minutes

Détail pour la billetterie

Numéro de distributeur de Cinéma Public : 09668
Nom du programme : CINE JUNIOR 2018 GRENOUILLES ET COMPAGNIE
Numéro de visa du programme : 2018000244

Documents utiles

Sont disponibles en téléchargement ci-dessous :
- le communiqué de presse
- le dossier pédagogique
- l’affiche
- les visuels HD

Descriptif du programme

Qui se cache près de la mare remplie de nénuphars, dans le trou d’un lac gelé ou encore dans la forêt baignée de lumière ? Partons sur les traces des animaux du bord de l’eau !

Hee Hee Hatty - La Grenouille (Zaba)
Tomasz Glodek / Pologne / 2014 / 5 min / sans dialogues
Hee Hee Hatty, un petit garçon, possède un incroyable chapeau en papier, Hatty ! Il est vert, fait des bonds et gobe des moucherons. Quel drôle d’animal !

Les Grenouilles
Delphine Renard / Belgique / 1998 / 4 min
Un petit garçon se promène dans la campagne jusqu’au marécage où vivent les grenouilles...

Petit Poisson (Rybka)
Sergie Ryabov / Russie / 2007 / 9 min 30 / sans dialogues
Une fillette découpe un petit poisson en papier et celui-ci prend vie, comme par magie !

La Mare aux têtards
Guillaume Delaunay / France / 2009 / 2 min / sans dialogues
La vie d’un triton au beau milieu de la mare.

Fourmi (Ant)
Julia Ocker / Allemagne / 2017 / 3 min / sans dialogues
Les fourmis travaillent ensemble, dans une parfaite harmonie. Pourtant, l’une d’entre-elles n’en fait qu’à sa tête !

L’oie a des ennuis (Tarapaty)
Monika Dovna / Allemagne / 2013 / 4 min / sans dialogues
Une oie se promène dans la forêt. Elle ignore la présence du grand méchant loup.

Au bord de l’eau

A partir de 3 ans (conseillé pour les maternelles et les CP)
Animation / sans dialogues - Durée du programme : 35 minutes

Détail pour la billetterie

Numéro de distributeur de Cinéma Public : 09668
Nom du programme : CINE JUNIOR 2018 AU BORD DE L’EAU
Numéro de visa du programme : 2018000242

Documents utiles

Sont disponibles en téléchargement ci-dessous :
- le communiqué de presse
- le dossier pédagogique
- l’affiche
- les visuels HD

Descriptif du programme

La plage comme espace de liberté où une vie secrète bat son plein lorsque la nuit tombe...

Le Bonhomme de sable (Sand Guy)
Partel Tall / Estonie / 2013 / 15 min
Qu’arrive-t-il lorsque les baigneurs quittent la plage le soir ? Le Bonhomme de sable sort de sa cachette !

Les Sablotins : Sous le sable (The Sandpixies : Under the Sand)
Ralf Kukula / Allemagne / 2017 / 5 min
Les Sablotins partent en expédition et découvrent le monde sous-marin qui se cache sous leurs pieds.

Boris-Noris
Laura-Beth Cowley / Royaume-Uni / 2017 / 4 min
Deux drôles de bonhommes se disputent au bord de la mer.

Island
Robert Loebel et Max Mörtl / Allemagne / 2017 / 2 min
Des petites créatures habitent une île au milieu de nulle part...

Mer belle à peu agitée
Emmanuel Cerdan / France / 2002 / 7 min
Trois enfants arrivent en vacances et découvrent dans les rochers un animal surprenant ...

Crab Story
Filippo Rivetti et Tatiana Poliektova / Russie, Australie / 2017 / 4 min
Un ananas devient le centre d’attention de tous les habitants de la plage.

Top