Festival Ciné Junior : Édition 2006

Ateliers pédagogiques

Atelier d’initiation au cinéma d’animation

Cet atelier est adapté aussi bien aux enfants des classes primaires qu’aux collégiens. Il a pour but de sensibiliser les enfants aux techniques élémentaires du cinéma d’animation.

Chaque moment de rencontre s’articule autour de plusieurs temps :
- Discussion autour des films d’animation connus
- Explication du fonctionnement de l’illusion du mouvement à partit d’images fixes
- Jeux mettant en évidence la persistance rétinienne
- Démonstration des différentes techniques à partir d’images et d’extraits de films
- Manipulation et création de jeux optiques (folioscope, animascope, phénakistiscope, thaumatrope...)
- Réalisation d’un petit film d’animation en pixillation

Restitution du film "Dans l’ombre de Chamisso"

Projet initié par Bernard Loyal produit et réalisé dans le cadre d’un projet cinéma de l’Atelier de Pratique Artistique et de l’échange scolaire entre le collège de Lattre de Tassigny du Perreux-sur-Marne et l’école Realschule de Forchheim

Clément est en 3e dans un collège du Perreux. Il participe à échange scolaire dans une école de Forchheim en Allemagne. L’ombre de Chamisso et des personnages de sa nouvelle, "L’Étrange Histoire de Peter Schlemihl", plane sur le groupe : les Français lisent le livre, les Allemands l’adaptent au théâtre. Clément et Fabien préfèrent s’amurer. C’est pourtant Clément qui va revivre, sans s’en douter, "l’étrange histoire" et seule la solidarité manifestée par ses amis pourra le sauver.

La nouvelle, écrite en 1813, évoque le mythe de l’homme qui cède son ombre au diable. Son auteur, A. de Chamisso, déchiré entre la France, sa patrie d’origine et la Prusse, le pays qui a accueilli sa famille après la Révolution Française, vit douloureusement cette période des guerres napoléoniennes. Sa passion pour la nature lui permettra, comme à Peter Schlemihl et à Clément, de se réconcilier avec son destin. Le film mêle littérature, théâtre et fantastique dans l’ambiance générale d’une rencontre entre jeunes Français et Allemands. L’architecture de la ville de Forchheim et les forêts de la Suisse franconienne toute proche offrent un décor idéal à cette histoire. Le film a constitué un projet pour les élèves des deux écoles qui en sont les interprètes, après avoir participé à sa préparation et à l’écriture des dialogues. Bernard Loyal

Top