2020 : Formation : La mallette pédagogique et les maternelles au cinéma

27 novembre 2019 – Cinémas du Palais à Créteil

A cette occasion, Elsa Bacle présentera aux responsables jeune public les animations et les ateliers que l’on peut organiser avec ce matériel pédagogique.

L’après-midi, Cécile Nhoybouakong et Amandine Larue, exploitantes en Ile-de-France, viendront partager leurs expériences avec les tout-petits, et plus particulièrement avec les maternelles, en abordant les divers aspects de leurs pratiques : accueil spécifique, programmation ciblée, accompagnement en salle et en classe.

DÉROULÉ

9h30 : accueil café

10h : ateliers pratiques animés par Elsa Bacle en trois temps
Aujourd’hui, les enfants, plus encore que leurs parents, n’ont plus de distance avec les images : c’est la lecture immédiate, aisée, ludique qui a tendance à faire croire que tout ce qu’elle représente est présent en réalité.
On se rend compte malgré tout, qu’ils restent fascinés par les vieilles inventions, les jouets optiques. Pour les plus jeunes et même les grands, commencer par les sensibiliser à la magie du mouvement à l’aide de ces jouets peut être une approche efficace et ludique.

-  1h de présentation et explication
-  30 min de fabrication et expérimentation
-  30 min de démonstration des possibilités diverses de la mallette pédagogique

12h30 : déjeuner

14h : Retour d’expérience sur l’accueil des tout-petits et des maternelles au cinéma

Cécile Nhoybouakong nous présentera d’abord un panorama de ce qui a déjà été mis en place avec le dispositif expérimental « Maternelle et cinéma », avec différents exemples de diverses salles. Elle présentera ensuite des projets et des initiatives pour ce public mis en place à Chilly-Mazarin.

Amandine Larue présentera les projets de sa salle en direction des tout-petits, le Ciné Bébé, destiné aux enfants de 18 mois à 3 ans et Ma première séance, le dispositif-pilote à destination des maternelles de la Seine-Saint-Denis.

INTERVENANTES

Elsa Bacle
Elsa Bacle est réalisatrice, monteuse et pédagogue. Co-fondatrice de Captive Films (collectif artistique spécialisé dans l’éducation à l’image, la création documentaire et le principe de captation) elle est également médiatrice culturelle, technicienne et formatrice au sein de la Cinémathèque Robert-Lynen. Elle intervient régulièrement pour de nombreux dispositifs d’éducation à l’image. Parallèlement à sa passion de la transmission, ses premiers documentaires Hip Hop Défense et 43 Heures Express, l’amènent à porter un regard artistique sur les différents acteurs culturels, à travers des captations et portraits d’artistes.


Cécile Nhoybouakong

Cécile Nhoybouakong a travaillé comme programmatrice au festival Premiers Plans d’Angers, à l’Agence du court métrage et au Forum des images où elle a également coordonné "Toutes les clés pour créer un ciné-club". Avec son association « Les Sœurs Lumière » elle développe diverses actions de formation et d’éducation à l’image avec Suzanne de Lacotte depuis 2011. En 2019, elle rejoint l’équipe du Cinéma François Truffaut (Chilly-Mazarin) comme responsable jeune public.

Amandine Larue
Amandine Larue s’est investie auprès des salles du réseau Cinémas 93 pendant 7 ans. Elle a notamment accompagné de nombreux programmes, actions culturelles et ciné-spectacles spécifiques pour les tout-petits dans les salles publiques de la Seine-Saint-Denis de 2008 à 2012. Elle rejoint par la suite l’équipe de l’Espace Georges Simenon de Rosny-sous-Bois où, parallèlement à la programmation hebdomadaire, elle défend les 3 dispositifs nationaux d’éducation à l’image, « Ma 1ère séance » et a mis en place un ciné-bébé à destination des crèches et des assistantes maternelles.

avec le soutien de la DRAC d’Île-de-France et la Région Île-de-France

]
Top